14 Choses à Savoir sur Marie Curie

Marie Curie

La Vie de Maria/e Skłodowska Curie

Le Début de sa Vie

Maria Skłodowska Curie, plus connue sous le nom de Marie Curie, est née le 7 novembre 1867 à Varsovie. Originaire de Pologne, elle est le dernier enfant d’une fratrie de cinq. Ses parents étaient professeurs et très pauvres. 

Suite à la mort de ses deux parents, qui ne pouvaient plus subvenir au besoin de Maria, elle deviendra gouvernante. Tout en continuant de lire et de s’instruire, car elle avait une soif d’apprendre qui n’a jamais cessé de se manifester. En effet, le seul moyen pour Maria Skłodowska de devenir indépendante financièrement était de devenir enseignante, cependant son manque d’argent ne lui permettait pas d’accéder à l’enseignement supérieur.

De plus, elle vivait en territoire polonais (non indépendant, Varsovie était sous contrôle Russe), où l’enseignement supérieur était interdit pour les femmes . Elle rejoint l’Université Volante, qui est une organisation clandestine où l’éducation de masse en polonais y est pratiquée.

Maison, bâtiments à Varsovie
Varsovie, la ville de naissance de Marie Curie

Sa Vie en France

Lorsque sa sœur lui propose de venir vivre à Paris en France pour aller à l’université, c’était une chance à saisir. En 1891, elle rentre donc à l’Université de la Sorbonne pour y étudier la physique et les mathématiques. Des matières qu’elle avait déjà découvertes et appréhendées grâce à sa soif d’apprentissage.

Ensuite, elle décide de retourner à Varsovie pour y être enseignante à l’Université volante et continuer l’émancipation des femmes polonaise. Son cousin la fait rentrer dans un laboratoire.

En 1894, avant de retourner en Pologne, Maria fit la rencontre de Pierre Curie. C’était un scientifique qui travaillait, à l’époque, dans la ville de Paris. Ils se marièrent un an plus tard. C’est à ce moment-là qu’elle décida de changer Maria, en Marie Curie pour franciser son nom.

Ils eurent deux filles, Irène et Ève. Marie Curie est très attachée à ses origines polonaises et leur apprends le polonais. Irène entame une carrière scientifique comme ses parents, en travaillant sur les radiations aussi, tandis que sa sœur Eve est pianiste et journaliste.

Pierre Curie, suite à un accident, mourra en 1906. Mais cela n’a pas arrêté sa femme qui continua de faire des recherches jusqu’à sa mort en 1934 des suites d’une leucémie causée par une trop forte exposition aux radiations. À cette époque aucune protection, ni précaution n’étaient utilisées pendant les recherches et donc tout se faisait à mains nues.

Avec l’aide de son mari Pierre, Marie entame des études sur la physique et les mathématiques. De nombreuses découvertes et récompenses attendent le couple.

Les 14 Faits à Savoir sur Marie Curie

1. Pierre et Marie Curie ont découvert le Polonium en 1898

Après la découverte du Professeur Henri Becquerel, qui avait montré que les rayons d’uranium pouvaient passer à travers une matière solide, le film photographique ou encore le brouillard et même l’air pour conduire à l’électricité. Pierre et Marie Curie ont continué à travailler sur cette découverte. En effet, Marie a constaté qu’un élément était plus radioactif que l’uranium pur quand ils examinaient des échantillons de pechblende et d’uranium.

Après de nombreuses recherches sur les échantillons de pechblende Pierre et Maire Curie réussissent à extraire un nouvel élément 330 fois plus radioactif que l’uranium pur. C’est un nouvel élément appelé polonium, que Marie décida d’appeler ainsi en référence à son pays d’origine, la Pologne. C’est une nouvelle avancée, car le polonium rentra dans le tableau des éléments périodiques, en numéro atomique 84 et de symbole Po.

2. Pierre et Marie Curie ont découvert le Radium en 1898

Après la découverte du Polonium, Marie Curie s’est aperçue qu’il y avait un autre élément qui était aussi très radioactif. Cependant, la pechblende est un produit très couteux du fait qu’il contienne de l’uranium pur et donc son utilisation doit être rigoureuse. C’est pourquoi Pierre et Marie ont fait appel à une entreprise autrichienne qui exploitait l’uranium pour leur prendre leurs déchets. Ainsi en partant de déchets moins coûteux que l’uranium pur, des échantillons vont pouvoir être prélevés.

Le travail était dur et long, mais grâce à leur acharnement et leur ténacité, Pierre et Marie Curie ont réussi à extraire le radium, en faire un échantillon et donc à appuyer ses recherches. Le radium est l’élément chimique ajouté aussi dans le tableau périodique par Marie Curie, au numéro atomique 88, de symbole Ra.

3. Première Femme à Obtenir un Prix Nobel en 1903

Prix Nobel de Chimie décerné à Pierre et Marie Curie en 1903

À la suite des recherches effectuées sur les radiations et la radioactivité, Marie Curie, son mari et le professeur Henri Becquerel ont reçu le Prix Nobel de physique-chimie en 1903. Cela fait de Marie Curie la première femme à recevoir un Prix Nobel.

« Je suis de ceux qui pensent comme Nobel, que l’humanité tirera plus de bien que de mal de nouvelles découvertes. »

Marie Curie

4. Marie Curie a obtenu son Doctorat après son Prix Nobel en 1903

Acharnée de travail, la célèbre scientifique polonaise continua ses études tout en travaillant sur leurs recherches et découvertes. La même année que l’obtention de son Prix Nobel, elle obtient sa thèse en doctorat en physique aussi.

5. Le Laboratoire de Pierre et Marie Curie Était Dans un Hangar

Un hangar dans un champs de pissenlits

Les recherches pour arriver jusqu’au Prix Nobel leur ont valu du temps, de l’argent et de l’espace. C’est pourquoi le laboratoire initial devenait trop petit pour exploiter l’uranium et la pechblende. Ils ont dû déplacer leur laboratoire dans un hangar, près de l’école où travaillait Pierre Curie. Le laboratoire était décrit par le couple comme une serre en été et un courant d’air en hiver. Le toit était en verre et ne protégeait pas totalement de la pluie.

6. Marie Curie est devenue Veuve à 38 ans

Suite à l’accident mortel de son mari, elle va le remplacer en tant que professeure à l’Université de la Sorbonne à Paris et continua de participer aux conférences que celui-ci devait donner.

7. Marie Sklodowska-Curie a Obtenu un Prix Nobel de Chimie en 1911

Prix Nobel de Chimie décerné à Marie Sklodowska-Curie en 1911

Marie Curie remporte un Prix Nobel, cette fois de chimie, car elle a créé un moyen de mesurer la radioactivité. Elle devient ainsi la première femme à ne pas seulement avoir un Prix Nobel, mais deux prix en possession.

8. La Sorbonne a Ouvert un Institut de Radium

Grâce aux découvertes de Marie et de son mari Pierre Curie, la Sorbonne décide d’ouvrir un institut composé de deux laboratoires. Un laboratoire pour continuer l’étude de la radioactivité, sous les ordres de Marie Curie. Et un autre laboratoire pour la recherche biologique sur le traitement du cancer.

9. Les Contributions de Marie Sklodowska-Curie Pendant la Première Guerre Mondiale

Marie Curie voulait mettre au point de petites unités de radiographies pour aider à diagnostiquer les blessures près du front de bataille. N’ayant pas les moyens de les fabriquer, en tant que directrice du service de la radiologie de la Croix-Rouge, la scientifique visita les rues de Paris pour y demander de l’argent, des fournitures, des véhicules qui pourraient être convertis.

En 1914, les premières machines fabriquées sont appelées les « Petits Curies« . Ce sont des machines de radiographies portables, une première dans la période de guerre. Marie et sa fille Irène travaillèrent près du front, auprès des hommes blessés pour localiser les fractures, les éclats d’obus et les balles. Ces appareils pouvaient examiner les mouvements dans le corps tel que l’action du pompage du coeur par exemple.

Balles d'armes.

10. Des Médailles d’Or Pour la Guerre

Marie Curie offrit ses médailles de Prix Nobel alors qu’elle venait tout juste de les recevoir. En effet, la France avait fait appel à l’or pour financer l’effort de la guerre. Mais la banque a refusé de faire fondre ces médailles, alors elle leur a donné son prix en argent pour acheter des obligations de guerre.

« On m’a appris que la voie du progrès n’était ni rapide ni facile. »

Marie Curie

11. Marie Curie a reçu un Don du Président Américain Hoover

Après la guerre Marie Curie voulait continuer ses recherches mais n’avaient pas les moyens. Le président des États-Unis, Herbert Hoover lui a offert 50 000 dollars américains pour qu’elle puisse continuer à acheter du radium pour son laboratoire à Varsovie, en Pologne.

12. Les Deux Filles Curie ont aussi Reçu des Prix Nobel

Marie Skłodowska-Curie et ses filles Irène et Ève – Pierre & Marie Curie dans leur laboratoire

En 1903 Pierre et Marie Curie reçoivent le Prix Nobel de physique-chimie pour leurs travaux sur les radioactifs, et notamment la découverte de deux éléments ajoutés dans le tableau périodique des éléments : le radium et le polonium. Leur fille Irène Curie suivant les traces de ses parents, remporte le Prix Nobel de Chimie avec son mari Frédéric Joliot-Curie pour leurs recherches sur la radioactivité « artificielle ». Des recherches qui n’auraient pas eu lieu si les parents d’Irène n’avaient pas travailler dur sur ces découvertes.

De plus, le mari de Ève Curie, la deuxième fille de Pierre et Marie Curie, Henry Labouisse a aussi reçu un Prix Nobel en 1965. Un Prix Nobel de la paix au nom de l’UNICEF, dont il était le directeur exécutif.

13. Des Cahiers de Recherche Toujours Radioactifs

En effet lors de ses recherches, Marie Curie était souvent accompagnée de ses cahiers, ou même avec des bouteilles de polonium et de radium. Elle y décrivait même le stockage de la matière radioactive dans son autobiographie.

« Une de nos joies était d’aller dans notre atelier de nuit; nous avons alors perçu de tous côtés les silhouettes faiblement lumineuses des flacons de capsules contenant nos produits […] Les tubes lumineux ressemblaient à de faibles lumières féeriques. »

Marie Curie

C’est donc d’ailleurs à cause d’une surexposition aux radioactivités qui a causé la mort de Marie Curie. Aujourd’hui ces cahiers sont encore radioactifs et sont enfermés dans des caisses en plombs et ils seront encore radioactifs pour longtemps.

Les cahiers de Marie Curie encore Radioactifs

14. Marie Curie a créé Des Centres de Recherche Médicale

Après la Première Guerre mondiale, Marie a collecté des fonds pour soutenir ses centres de recherches à Paris, mais aussi à Varsovie, en Pologne dans son pays natal qui a enfin retrouvé son indépendance. Ces centres de recherches ont donné lieu à de nouvelles découvertes, comme le francium par Marguerite Perey, mais aussi la radioactivité artificielle par Irène Curie et son mari. Aujourd’hui ces centres sont appelés Instituts Curie et ils sont toujours utilisés comme centres de recherches sur le traitement du cancer.

Pour finir, la vie de Marie Curie fut intense en travail et en découverte. Grâce à son travail acharné en compagnie de son mari, mais de leur fille Irène aussi, plus tard, ils ont révolutionné la science d’aujourd’hui. Une citation de Marie Curie retrace bien son parcours.

« La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais qu’en est-il de cela? Nous devons avoir de la persévérance et surtout de la confiance en nous-mêmes. Nous devons croire que nous sommes doués pour quelque chose et que cela doit être atteint. » 

Marie Curie

Pour en savoir plus, vous pouvez prévoir un séjour à Varsovie et visiter le Musée Maria Skłodowska-Curie.

Retrouvez tous nos articles pour en apprendre plus sur l’histoire de la Pologne.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de traitement des données. Vous avez accès à tout moment à vos données sur simple demande.

Sources :

Photos : Wikipédia / Pixabay.com : PiotrZakrzewski / MemoryCatcher & Pexels.com : Cottonbro / Nataliya Vaitkevich / Gabby K / Martin Lopez.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *