Top 13 des Superstitions en Pologne

Vous avez déjà entendu parlé de superstitions internationales telles que « ne marchez pas sous une échelle ». Toutefois que diriez-vous de superstitions propres à la Pologne ? Les 13 superstitions de Pologne présentées ici comprennent la raison pour laquelle il ne faut pas compter les pierogi lorsqu’ils sont encore en train de cuire. Mais également ce que vous devez dire aux nains lorsque vous ne trouvez pas quelque chose et pourquoi vous devez faire attention au chiffre sept

Avant de commencer, une précision s’impose : il est difficile d’être absolument certain qu’une superstition donnée est originaire d’un pays donné. Principalement en raison de la quantité de superstitions existantes. Cependant nous avons fait au mieux !

Voici le sommaire des 13 superstitions en Pologne :

  1. 102 : le nombre chance
  2. Ne comptez pas les Pierogi !
  3. Ne vous asseyez pas lorsque vous faites cuire un gâteau
  4. Vous ne trouvez pas quelque chose ? Demandez aux nains
  5. Là où il y a un écureuil, il y a de la fumée
  6. Un ramoneur, un prêtre et un cheval blanc
  7. Pièce de théâtre malchanceuse
  8. Tomber amoureux en mai
  9. Se marier dans un mois avec un « r »
  10. Un arbre à mariage heureux
  11. Là où pousse la molène, va la jeune fille sans dot
  12. Ceux qui trouvent, sont ceux qui gardent
  13. Méfiez-vous du chiffre 7

1. 102 : le nombre chance

En Pologne, comme dans de nombreux autres pays, le chiffre 13 est généralement considéré comme malchanceux. Et les chiffres qui portent chance ? Chacun a le sien, bien sûr, mais en Pologne, le 102 est censé être particulièrement chanceux. La raison pour laquelle le 102 est tenu en si haute estime est entourée de mystère. Toutefois, comme le raisonnement n’est pas le plus important en matière de superstitions, cela ne semble pas être un problème. Vous pouvez utiliser le 102 comme un porte-bonheur ou décrire quelque chose de positif avec ce chiffre. Par exemple : « Będzie impreza na sto dwa » – « Ce sera une fête au 102 ».

2. Ne comptez pas les Pierogi !

En parlant de chiffres, n’oubliez pas de ne jamais compter les pierogi lorsqu’ils sont encore en train de bouillir ! Si l’on compte les boulettes de manière irresponsable alors qu’elles sont encore dans la marmite, il ne fait aucun doute que la moitié d’entre elles resteront collées au fond de la marmite. Ou bien elles se déchireront, laissant échapper tout leur délicieux contenu.

Il est intéressant de noter que c’est l’un des très rares cas où une superstition semble tout à fait rationnelle. Car en effet, habituellement, un ou deux pierogi de la fournée ont tendance à être gâchés. Ainsi, en ne comptant pas les pierogi avant qu’ils ne soient prêts, vous vous épargnerez peut-être la déception d’obtenir moins de leurs délices farcis que vous ne l’espériez.

3. Ne vous asseyez pas lorsque vous faites cuire un gâteau

Voici une autre superstition culinaire : lorsqu’un gâteau est dans le four, vous ne devez jamais vous asseoir. Si vous le faites, le gâteau s’assiéra également : il s’affaissera et sortira plat, au lieu d’être beau et moelleux.

4. Vous ne trouvez pas quelque chose ? Demandez aux nains

Vous l’aurez remarqué, les superstitions en Pologne tourne beaucoup autour de la nourriture. Si vous êtes en train de préparer un gâteau à la maison et que vous égarez le batteur, ne vous inquiétez pas, il existe un moyen simple de le retrouver. En fait, cette méthode s’applique à toutes les choses perdues à la maison, alors elle vous sera certainement utile. Il suffit de sortir de la pièce où se trouve l’objet perdu et de fermer la porte derrière vous. Puis de dire d’une voix forte, à travers la porte scellée, aux nains (ils sont là, mais vous ne les voyez pas) : « Joue et range ». L’objet manquant va certainement réapparaître !

5. Là où il y a un écureuil, il y a de la fumée.

Selon une autre superstition liée aux habitations, un écureuil sur un toit est un signe avant-coureur d’incendie. Donc, si vous remarquez une de ces adorables petites créatures sur le toit de votre maison, n’hésitez pas : appelez immédiatement les pompiers et expliquez la gravité de la situation. Le répartiteur comprendra certainement qu’un écureuil représente un grave danger pour la sécurité. Il enverra en toute hâte une équipe des meilleurs pompiers à la rescousse.

6. Un ramoneur, un prêtre et un cheval blanc

Pour ne pas trop s’éloigner du sujet des toits, on dit que rencontrer un ramoneur porte bonheur dans de nombreuses cultures. En Pologne, cependant, pour que la superstition fonctionne, il faut qu’il « confirme » la chance en attrapant un de vos boutons.

Mais il existe une autre variante de cette croyance populaire qui est super polonaise. Êtes-vous prêts ? Il n’y a rien de mieux que de voir un ramoneur, un prêtre et un cheval blanc dans une rangée. Cette combinaison est le meilleur présage de tous. Gardez l’œil ouvert !

7. Pièce de théâtre malchanceuse

Tout comme la superstition du ramoneur, la conviction qu’une pièce de théâtre particulière peut porter malheur aux acteurs n’est pas spécifiquement polonaise. Mais il existe une variante de cette croyance internationale qui est plus ou moins limitée à la scène théâtrale polonaise.

La pièce polonaise la plus susceptible de donner des frissons aux acteurs superstitieux est Mazepa, de Juliusz Słowacki. Il est l’un des plus importants poètes romantiques polonais. Dans ce drame qui se déroule dans la seconde moitié du XVIIe siècle, parfois décrit comme une histoire de « jalousie aveugle », un cercueil apparaît sur scène. L’apparition d’un cercueil pendant une représentation est apparemment assez déstabilisante pour certains acteurs polonais. C’est pourquoi Mazepa est considérée comme malchanceuse.

8. Tomber amoureux en mai

Une autre superstition de Pologne bien connue se trouve dans le roman historique Avec le feu et l’épée du prix Nobel Henryk Sienkiewicz. À savoir que les personnes nées en mai sont enclines à tomber facilement amoureuses. Dans l’histoire, qui se déroule au XVIIe siècle pendant un conflit entre Polonais et Cosaques, on trouve les mots suivants prononcés par Zagłoba à Bohun :

Tu dois être né au mois de mai – c’est le mois de Vénus, une période où il y a tant de plaisir que même les copeaux de bois commencent à éprouver des sentiments les uns pour les autres, tandis que les personnes nées en ce mois portent dans leurs os un intérêt pour les dames plus grand que les autres.

9. Se marier dans un mois avec un « r »

Tomber amoureux mène parfois au mariage. Si vous prévoyez de vous marier, veillez à fixer la date dans un mois dont le nom polonais comporte la lettre « r« . Un mariage qui a lieu au cours d’un tel mois est censé porter chance. Vous pouvez donc choisir entre : marzec (mars), czerwiec (juin), sierpień (août), wrzesień (septembre), październik (octobre) et grudzień (décembre).

Cette superstition serait d’origine française, mais la liste française des mois en  » r  » est bien différente. Par exemple, elle inclut janvier et avril. Pour le Polonais moyen, ces deux mois ne sont pas particulièrement chanceux pour les mariages, car ils sont « sans r » : janvier étant styczeń et avril kwiecień.

10. Un arbre à mariage heureux

Une autre superstition de Pologne veut que, peu après le mariage, il est préférable de planter un tilleul avec votre nouveau conjoint. Si tous les deux, touchons du bois, vous vous disputez, une discussion sous l’arbre que vous avez planté ensemble vous aidera à vous réconcilier.

11. Là où pousse la molène, va la jeune fille sans dot

Ce splendide dicton polonais : « Gdzie rośnie dziewanna, tam bez posagu panna » renvoie à une autre superstition liée aux plantes, qui devrait être d’un intérêt exceptionnel pour tous les célibataires éligibles. Méfiez-vous de toute molène poussant près du lieu de résidence d’une jeune fille. Sa présence est la preuve évidente que la belle dame n’a pas de dot !

12. Ceux qui trouvent, sont ceux qui gardent

Cette fois encore, il est question de richesse. En Pologne, si vous trouvez une pièce de monnaie dans la rue, cela porte bonheur. Mais avant de mettre la précieuse découverte dans votre portefeuille, vous devez souffler dessus. Ainsi, la pièce fonctionnera à votre avantage et non à celui de son propriétaire précédent. Cette superstition serait un lointain écho de l’ancienne coutume consistant à souffler sur les lèvres d’une personne décédée afin de soutenir son âme.

13. Méfiez-vous du chiffre 7

La croyance morbide selon laquelle le chiffre 7 est dangereux provient de la ressemblance de sa forme avec une faux. Un attribut bien connu de la faucheuse, personnification de la mort.

Prêt pour affronter les superstitions en Pologne ?

Avec cette liste, vous êtes certains de connaître les grandes superstitions qui sont toujours d’actualité en Pologne. Ou du moins pour ceux qui y croient encore…

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de traitement des données. Vous avez accès à tout moment à vos données sur simple demande.

Traduction libre de l’article : 13 Super-Polish Superstitions

Photos : Pierogi z kaszanka, Tilleul du Joncquoy sur WikiMediaCommons, Squirrel on the roof top sur Stocklib

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *