Comment reconnaître un Village Polonais Typique

On peut retrouver beaucoup d’éléments clés dans un village typique polonais. Dans ces villages, les endroits emblématiques agissent en tant que colle pour les communautés locales. Cela crée des endroits de rassemblements symboliques que même les habitants des villes peuvent reconnaître.

Les zones rurales représentent plus de 90% du territoire polonais. On l’analyse, examine et évalue souvent à travers le prisme des villes et leurs formes, leurs problèmes et les méthodes d’organisations du territoire. Mais la campagne polonaise a ses propres endroits spécifiques et vitaux. Elle possède également des signes reconnaissables dans son environnement, autour duquel se rassemble la vie de la communauté locale. De plus, l’architecture rurale inspire les citadins, suscite des émotions positives, et fait parfois même l’objet de leurs aspirations.

Les éléments typiques d’un village Polonais :

  1. La Maison en Bois
  2. Le Manoir
  3. La Maison Cubique
  4. Le Quartier Résidentiel dans un Champ
  5. La Caserne de Pompiers et Le Magasin
  6. L’église du Village Polonais Typique

La Maison en Bois

Maison en bois typique d'un village polonais.
Maison en bois à Zagórze, Pologne

Pour les habitants de la ville épuisés pour la foule, le bruit et les gaz d’échappement, l’archétype de paix et de repos semble toujours être une maison en bois couverte de verdure et au parfum de résine. Aujourd’hui, on trouve plus facilement ces bâtiments dans un musée de plein air plutôt que dans un village polonais typique. Cependant cette construction en planches recouvertes d’un toit à pignon reste symbolique de la campagne polonaise.

Le fait que les villageois soient plus enclins à troquer les maisons en bois contre des maisons plus neuves, confortables et plus facile à entretenir met en évidence le fait que cette forme architecturale soit aujourd’hui plus présente dans la ville que dans son endroit d’existence initiale. En revanche, dans l’architecture unifamiliale moderne, c’est devenu très à la mode sous la forme d’une « grange moderne ».

Le Manoir

Maison de style manoir blanche.
Manoir dans le village de Kalinowa, Pologne

Le mythe de la vie de manoir, à la fois idyllique et imprégnée de la richesse historique, est l’un des plus ancré dans la culture polonaise. Le design du manoir, est apparu à la Renaissance et fut de plus en plus popularisé et modernisé dans les années 1920. Celui-ci inclus non seulement une forme caractéristique avec un porche à colonnes et un toit haut mais également un mode de vie, un berceau de valeurs nationales et des principales caractéristiques du patriotisme polonais.

Ce n’est pas sans raison qu’après que la Pologne ait regagné son indépendance en 1918, marquée par la recherche des symboles les plus importants autour duquel le pays pourrait être réuni après avoir été séparé par les partitions, que la forme du manoir a été reconnue comme le style architectural national. De même, après la transformation de 1989, qui a rendu possible la construction des maisons mono-familiale, le style manoir s’est avéré être le plus à la mode. Ce style semble montrer le mieux les aspirations et ambitions des investisseurs de ce capitalisme naissant.

Le mythe de la popularité toujours florissante du manoir de campagne est d’autant plus vivant car que très peu de structures originales ont survécu. Il persiste néanmoins dans la conscience nationale et influence les designs modernes.

La Maison Cubique

Image d'une maison carrée.
Maison cubique à Cracovie, Pologne

Le paysage de la campagne polonaise particulièrement dans la partie centrale du pays, ne consiste ni en maison en bois, ni en manoirs mais principalement en maisons cubiques, construites principalement dans les années 1970 et 1980 avec les matériaux disponibles à cette époque. Elles ont un design simple basé sur un sol semi-enterré caractéristique (qui a souvent une cuisine et un garde-manger). Ces bâtiments étaient souvent laissés sans plâtre et sans finitions, ils sont le signe de leurs temps, lorsque la situation économique temporairement améliorée a permis au fermiers de faire quelques investissements résidentiels.

Cependant, cette nouvelle situation économique était malheureusement temporaire et les maisons restèrent inachevées. D’autant plus car ces types de maisons étaient souvent construits d’après les plans transformés et modifiés par les entrepreneurs mais aussi par les futurs propriétaires. Cette architecture sans architecte, pas finie mais pourtant incroyablement durable, montre les réalités du développement des villages polonais.

Le Quartier Résidentiel dans un Champ

Vue aérienne de petit village entre des champs.
Village de Kluszkowce, Pologne

La campagne polonaise est en changement, surtout dans les zones proches des villes (même à moins de 100km de celles-ci). L’agriculture laisse place aux quartiers résidentiels modernes, on attribut souvent cela aux citadins qui veulent vivre loin de l’activité et de l’agitation de la ville. Les fermiers vendent leurs terres à des entrepreneurs et changent également leurs façons de vivre. Cet exode « à la campagne » a apporté un nouveau phénomène dans l’organisation urbaine polonaise, une sorte de « forêt village » aussi connue sous le nom de Waldhufendorf.

Ce terme décrit les lotissements construits sur des terres agricoles transformées en parcelles longues et étroites qui appartenaient auparavant à un fermier. De cette façon, les anciens territoires agricoles se sont transformés en rangées d’unités d’habitation mono mais aussi multifamiliales densément arrangées. Ce sont des bandes de bâtiments clôturées positionnées loin de la route, entrelacées avec des champs qui sont souvent encore cultivés. Ces lotissements, littéralement construits dans les champs, sont populaires auprès des clients. Ils créent cependant beaucoup de problèmes urbains liés à la communication ou à l’équipement des infrastructures du lotissement (il n’y a pas d’écoles, de magasins, ou même d’espaces publiques là-bas).

La Caserne de Pompiers et le Magasin

Caserne de pompiers de Zapelie, un village typique polonais.
Caserne de pompiers de Zalipie

Alors que les quartiers résidentiels manquent d’espaces publiques et de lieux de réunion, ce qui intègre les communautés locales des villages polonais ce sont encore les casernes de pompiers et les magasins. Ces dernières années, de nombreux villages se sont agrandis pour inclure des centres communautaires, des salles communes, ou des maisons de la culture dans lesquelles des programmes culturels ou des activités pour intégrer et stimuler les résidents se sont développées. Cependant, traditionnellement, le cœur du village bat encore dans la caserne de pompiers et les magasins.

La première est un endroit pour organiser les évènements importants. C’est là-bas que la tradition de l’organisation des fêtes de famille s’est relancée. Les seconds sont des endroits pour les rencontres informelles, l’échange d’informations et de ragots, les rencontres de voisinages et choses du genre. Curieusement, les pavillons de commerces ruraux ont été construits en suivant un modèle unifié. C’est grâce à celui-ci qu’on peut aujourd’hui trouver à travers le pays des bâtiments similaires avec un corps simple et des fenêtres carrées, une plateforme de livraison et des marches menant à l’entrée caractéristiques.

L’église du Village Polonais Typique

Église de village polonais typique entourée d'arbres.
Église du village Stefanów, Pologne

Les recherches montrent que la culture polonaise devient petit à petit laïque. Cependant, ce phénomène concerne principalement les villes. Dans les zones rurales de la Pologne, l’église est toujours un point de référence significatif, au sens figuré comme un panneau moral mais également littéralement. Le clocher d’une église, surplombant la zone, est une indication importante depuis des siècles. C’est un point de repère gravé définitivement dans le paysage des provinces polonaises.

Les églises rurales, bien que souvent construites au tournant des 19ème et 20ème siècles, ont des formes historisantes et atténuées. Ajustées aux besoins locaux, par exemple elles sont petites et aux goûts des croyants. Elles ont un design plutôt traditionnel et conservatif. Elles n’ont pas vraiment causé de révolution en architecture. A la place, elles sont à jamais devenues une partie du paysage et de la vie sociale de la Pologne.

L’architecture des habitations des villages polonais a changé au fil du temps et surtout s’est adaptée à l’histoire du pays. Vous pourrez en apprendre plus en lisant L’Histoire de la Pologne en 10 minutes.

Traduction libre de l’article : Signs & Symbols of the Polish Village

Photos : Jakub Hałun / Robert Niedźwiedzki / Andreas Ederus Thorunensis / Kgbo / Mariusz Golemo / Sfu sur Wiki Commons

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *