Des Jonquilles en Mémoire de l’Insurrection du Ghetto de Varsovie

En ce 19 avril 2021, nous fêtons le 78e anniversaire du soulèvement du Ghetto de Varsovie. Des jonquilles inondent la ville de Varsovie. Depuis 2013 certains habitants en portent sur leurs vestes pour rappeler l’étoile de David que les Juifs portait pendant ce soulèvement. En effet, l’Allemagne nazie qui occupait le territoire, obligée les Juifs à porter une étoile jaune pour les distinguer des autres. Cet évènement de résistance juive est le plus connu pendant la Shoah et surtout le plus commémoré.

Un Retour dans le Passé

Le soulèvement du ghetto de Varsovie a éclaté le 19 avril 1943, la veille de la Pâque (Pesach). Lorsque les Allemands nazis sont entrés dans le ghetto afin de déporter les Juifs restants vers le camp d’extermination de Treblinka. Ils se heurtèrent à la résistance armée d’un groupe d’environ 700 insurgés qui, connaissant leur sort, prirent les armes pour tenter de mourir dans la dignité. Les combattants du ghetto de Varsovie menés notamment par Mordechaj Anielewicz, Icchak Cukierman, Tosia Altman, Cywia Lubetkin et Marek Edelman. En effet, ces combattants ont réussi à repousser les nazis pendant près d’un mois avec peu d’armes et de munitions. Finalement, le soulèvement fut marqué par la destruction de la Grande Synagogue de Varsovie par le général Jürgen Stroop, commandant SS de l’Allemagne nazie le 16 mai 1943. 

Le soulèvement du ghetto de Varsovie a été le premier soulèvement urbain en l’Europe occupée par l’Allemagne nazie. 

L’impact historique et morale fut inattendu. Même si la cause des Juifs était vouée à l’échec ils ne se sont pas défilés pour autant. Cette résistance n’avait pas été prévue par l’effectif allemands. Aujourd’hui c’est un des évènements les plus connus de la Seconde Guerre mondiale.

La Commémoration

Le Déroulement

Cette année la cérémonie commémorative c’est déroulé différemment à cause de la crise sanitaire. Vous trouverez ici la programmation de cette commémoration 2021.

Le 19 avril une sirène a retenti dans la ville en mémoire de ce soulèvement. À Varsovie des bénévoles distribuent des jonquilles en papier jaunes vives aux habitants qui n’en possèdent pas encore. Les Varsoviens doivent les porter sur leur veste pliées en deux pour rappeler l’étoile de David.

Jonquilles en papier distribuées
Jonquilles en papier distribuées dans la rue pour commémorer l’insurrection des juifs du ghetto de Varsovie en 1943

De plus, les gens ont placé des jonquilles au pied du mémorial du ghetto et au monument de l’Umschlagplatz, le site d’où des centaines de milliers de Juifs de Varsovie ont été déportés à Treblinka. Des pots et des vases de jonquilles ont décoré le musée de l’histoire des Juifs polonais.

Les Personnages Emblématiques

Durant cette cérémonie le Président la Pologne et le Premier Ministre se réunissent avec la population polonaise. Portant des bouquets de jonquilles jaunes vifs, en empruntant l’allée principale et ils y déposent les fleurs sur la tombe de Marek Edelman. Ce dernier fut commandant survivant du soulèvement, décédé en 2009 à l’âge de 90 ans. Le groupe, dont la plupart ont maintenant 60 ou 70 ans, se réunit depuis des décennies pour marquer l’anniversaire du soulèvement. Jusqu’à sa mort, Edelman était souvent avec eux, déposant un bouquet de jonquilles sur l’imposant et sombre monument aux héros du ghetto. Pendant des années, Edelman avait reçu des fleurs jaunes, généralement des jonquilles, d’une personne anonyme à l’occasion de cet anniversaire. Les fleurs ont fini par devenir un symbole du souvenir en 2013.

Bouquet de jonquilles devant une fenêtre.

Les cérémonies d’anniversaire ont attiré des Juifs aux racines polonaises du monde entier. Parmi eux, des survivants de l’Holocauste et des émigrés et ceux qui avaient fui pendant le communisme. Mais aussi, les membres de la communauté juive contemporaine de Pologne sont également venus en nombre. Pour beaucoup d’entre eux, il s’agissait d’une sorte de semaine du retour aux sources, remplie d’émotions et de retrouvailles. La présence très médiatisée des Juifs en visite à Varsovie a donné un coup de projecteur très particulier sur cette commémoration d’un événement tragique.

Un Évènement Connu de Tous

En 2013, une enquête a été menée auprès des Varsoviens sur les événements importants de l’histoire de Varsovie. L’une des questions portait sur le soulèvement du ghetto de Varsovie en 1943, en avaient-ils entendu parler ? La date du 19 avril 1943 avait-elle une signification pour eux ? Seuls 30 % des personnes interrogées ont répondu qu’elles connaissaient le soulèvement du ghetto de Varsovie ou qu’elles savaient pourquoi cette date était importante. Du temps a passé depuis, et, en 2019, 80 % des Varsoviens connaissaient le soulèvement.

Zofia Bojańczyk, membre de l’équipe du Musée POLIN de l’histoire des Juifs polonais.

Le soulèvement du Ghetto de Varsovie est et restera un évènement gravé dans les mémoires de tous. Les jonquilles de Varsovie sont un symbole sans égal pour rappeler à tous, l’histoire des Juifs face à l’Allemagne nazie.

L’histoire du ghetto de Varsovie est dans la mémoire de nombreux polonais. Bien que cela fasse maintenant 78 ans et que peu de survivants soient encore là, personne n’a oublié. Et on peut entendre de nombreux témoignages émouvants.

Témoignage : l’histoire de Lia

Je voudrais vous raconter l’histoire très touchante de mon amie Lia. Le père de Lia, quand il n’était alors qu’un jeune homme, devait traverser régulièrement le ghetto de Varsovie en camion et il cachait des morceaux de pain à ses pieds pour les jeter discrètement aux juifs affamés du ghetto. Un jour il jeta un morceau de pain en direction d’une petite fille et quand un Allemand la vit s’approcher pour ramasser le morceau de pain tombé au sol, il la fusilla sans sommation. Cette petite fille juive s’appelait Lia.


Si vous êtes intéressé par l’histoire de la Pologne pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Massacre de Katyn est un autre événement marquant de cette période sombre qui risque aussi de vous tirer les larmes !

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de traitement des données. Vous avez accès à tout moment à vos données sur simple demande.

Traduction libre des articles :

Photos : Pexels.com / David Jakab/ Maria Tyutina

Vous aimerez aussi

Une réponse à “Des Jonquilles en Mémoire de l’Insurrection du Ghetto de Varsovie”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *