Kult : un Groupe de Rock Polonais Culte !

Kult est un groupe de rock alternatif polonais créé au début des années 80 et est encore très actif. Une telle longévité est rare pour les groupes de rock ! Bien qu’il y ait eu un certain nombre de changements dans la composition du groupe, le groupe est resté structuré autour des fondateurs Kazik et Piotr.

Fiche technique du Groupe Kult

Date de création du groupe : 1982

Membres Actuels de Kult

  • Kazik Staszewski : chant
  • Piotr Morawiec : guitare
  • Janusz Grudziński : clavier
  • Ireneusz Wereński : basse
  • Tomasz Goehs : batterie
  • Wojciech Jabłoński : guitare
  • Janusz Zdunek : trompette
  • Tomasz Glazik : saxophone
  • Jarosław Ważny : trombone

Anciens Membres du Groupe

  • Andrzej « Szczota » Szymańczak
  • Krzysztof Banasik
  • Tadeusz Bagan
  • Dariusz Gierszewski

Histoire du Groupe Polonais Kult

1982 – 1988 : Les Débuts de Kult

Kazik Staszewski et Piotr Wieteska fondent le groupe en 1982 à Varsovie. Faisant ses premiers pas avec les racines punk rock et new wave de ses membres, Kult a expérimenté à travers les années avec ses sons, utilisant des instruments à vent et à clavier et tirant son inspiration du rock psychédélique, du jazz, et de l’urban folk.

Kult a débuté au Remont Club de Varsovie, en juillet 1982. Le groupe s’est rapidement fait connaître grâce à ses concerts énergiques, au cours desquels les musiciens complimentent parfaitement le charisme du chanteur qui interprète avec émotion les paroles décalées. Dans les années 80, Staszewski s’inspirait souvent de la Bible pour ses paroles, mais il restait critique vis-à-vis du système de l’état socialiste et des structures rigides de l’Église catholique. Kult a commencé à critiquer les grandes entreprises et la dégradation de la jeune démocratie polonaise dans des mots tout aussi forts.

L’album « Kult«  est sorti en septembre 1986 et contient, entre autres, des versions studios de leurs concerts à succès. Toutefois, beaucoup des chansons de leurs concerts ont été censurées. Une année plus tard l’album « Sluchaj, To Do Ciebie«  est sorti. En décembre 1988, c’est l’album « Spokojnie«  qui sort avec l’un des meilleurs succès du groupe : « Arahja« .

1989 – 1991 : Albums et Expériences Musicales

En 1989, après quelques changements dans la composition du groupe, ils sortent deux nouveaux albums : le premier, « Kaseta« , contient le titre à succès « Po Co Wolność« . Quant à « Tan« , on y retrouve des enregistrements de concerts d’août 1988. Leur album suivant, « 45-89«  sorti en 1990, est surtout connu pour son titre principal. La période socialiste en Pologne y est décrite à travers des extraits de discours des dignitaires du parti. Le groupe traite de nouveau ce sujet dans son album « Your Eyes«  sorti une année plus tard. Il inclut des éléments de critiques virulentes de l’Église. Des morceaux tels que « Parada Wspomnień » et « Zgroza » sont entrés dans le répertoire des concerts de Kult pour de bon.

Dès 1991, Kazik Staszewski commence une carrière solo, tout en restant un des piliers de Kult. Il sort son premier album solo intitulé « Spalam się » (Je suis en feu). Puis il enchainera au total 14 albums solo jusqu’au dernier en date en 2020 intitulé « Zaraza ».

Kazik Staszewski le chanteur du groupe de rock polonais Kult

1983 – 1998 : Albums et Expériences Musicales

L’année 1993 voit naître une nouvelle organisation dans le groupe. En plus de Staszewski, Kult compte à présent Ireneusz Wereński, Krzysztof Banasik, Piotr Morawiec, Janusz Grudziński et Andrzej Szymańczak. Le groupe a enregistré et joué avec les mêmes membres pour les cinq années suivantes. Le premier album qu’ils enregistrent ensemble est « Tata Kazika«  en 1993. Il contient de nouvelles chansons écrites par Stanisław Staszewski, le père du leader du groupe. L’album, promu par le titre « Baranek« , a été reçu très positivement pas les fans et les critiques.

« Muj Wydafca » sort en 1994. On peut y écouter, entre autres, des reprises des titres à succès d’Iggy Pop (« The Passenger ») et du groupe hongrois Omega (« Girl with Pearl Hair »). Deux ans après, la seconde partie des chansons de Stanisław Staszewski, « Tata 2« , est enregistrée. Cette fois-ci, des poèmes de Konstanty Ildefons Gałczyński sont également inclus.

« Ostateczny Krach Systemu Korporacji«  est enregistré en 1998. Le trompettiste Janusz Zdunek rejoint le groupe. Andrzej « Szczota » Szymańczak meurt tragiquement durant l’enregistrement de l’album, étouffé par son chewing-gum dans son sommeil, sans doute sous l’emprise de narcotiques. Il est remplacé par le batteur Tomasz Goehs de Kazik Na Żywo.

2001 – 2010 : La Légende Kult

« Salon Recreativo«  paraît en 2001. Il s’agit d’un double album, qui inclut le nouveau contenu et les nouvelles versions de nombreuses chansons plus anciennes. Un single et une vidéo de la chanson « Brooklyńska Rada Żydów«  ont été utilisés pour la promotion de l’album.

Leur album suivant, « Poligono Industrial« , est sorti en décembre 2005. Son édition limitée inclut un DVD avec les clips de dix chansons. En 2007, un concert diffusé en direct fête le 25e anniversaire de Kult sur la station Polish Radio Three. Dès 2007, le groupe travaille sur un album intitulé « Concentrazion Gigantica« . Deux ans plus tard, il paraît sous le nouveau titre de « Hurra« . La promotion est faite avec les chansons « Marysia » et « Amnezja« . Même si l’album a fuité et s’est retrouvé partagé en ligne avant sa première, il est parvenu à très bon résultat commercial : c’est près de soixante mille copies qui ont été vendues.

L’année 2008 apporte de nouveaux changements au sein de Kult. Krzysztof Banasik quitte le groupe, remplacé par le guitariste Wojciech Jabłoński et le tromboniste Jarosław Ważny. En 2010, Kult se produit au Warsaw’s Och-Teatr pour les MTV Unplugged series. Les musiciens ont joué d’anciennes compositions en plus des chansons de leur album le plus récent. Ils ont également présenté la chanson « Szantowy » pour la première fois. Des invités tels que Krzysztof Dr Yry Radzimski (El Dupa, TPN25), Tomasz Kłaptocz (« Buldog », anciennement Akurat) et Mirosław Zacier Jędras ont accompagné Kult pour l’occasion. L’enregistrement du concert existe dans plusieurs formats, du vinyl au Blu-ray. Au total, plus de deux cent mille copies de « Kult Unplugged«  ont été vendues, ce qui est à cet instant précis un record dans l’histoire du groupe.

Depuis 2012 : Kult, un Groupe qui s’Inscrit dans le Temps

En 2012, Kult célèbre son trentième anniversaire au Festival de Jarocin. Le groupe se produit dans un concert où sont jouées des chansons choisies par leurs fans. Un an plus tard, S.P. Records a sorti leur album « Prosto« , dont la promotion a été assurée par les singles « Układ Zamknięty » et « Dobrze Być Dziadkiem« . Le premier titre est apparu dans le film de Bugajski du même nom. Une partie de la promotion du film est passée par l’arrestation présumée de Kazik Staszewski durant un concert au Kraków’s Kwadrat club le 13 mars 2013. L’événement a été filmé, et les images ont ensuite été utilisées dans le clip de la chanson.

En 2016, l’album « Wstyd«  sort, représenté par le clip de la chanson « Madryt« , suivi par un autre pour le titre principal : « Wstyd« .

Dans l’année qui suit, un album composé de deux CD de concert, intitulé « Made in Poland« , sort dans les rayons. Les chansons de l’album ont été enregistrées durant la tournée de concerts qui a eu lieu fin 2016.

Plus d’informations sont disponibles dans le livre de Leszek Gnoińskide, « Kult Kazika«  (2000), mais également dans celui de Wiesław Weiss : « Kult: Biała Księga« , paru en 2017. La première publication contenait un CD d’anciennes chansons du groupe non publiées. Fin 2019, la première du documentaire réalisé par Olga Bieniek, « Kult : Film« , est diffusée. Tourné entre 2013 et 2019, le film inclut aussi des images d’archives.

La Discographie de Kult

Kult est un Groupe Culte !

C’est vrai que le groupe porte bien son nom. Ils n’auraient sans doute pas parié sur un tel succès à leurs débuts dans les années 80, quand ils écumaient les scènes punk-rock underground dans un pays encore sous le joug communiste.

La longévité du groupe est impressionnante, c’est rare dans ce milieu. Et c’est sans doute parce que les fondateurs sont restés soudés bien qu’ils aient des projets en parallèle du groupe. La personnalité Kazik est indissociable du groupe Kult, il est devenu une icone pour tous les Polonais. Même si tout le monde n’apprécie pas le style de musique de Kult, il est certain que le groupe restera dans la mémoire des Polonais encore pour longtemps.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de traitement des données. Vous avez accès à tout moment à vos données sur simple demande.

Sources : Site Officiel de Kult / Wikipedia / Culture.pl

Photos : © Kult / Rafal Nowakowski / Andrea Torneberg

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *