Les Différents Noms de la Pologne

La Pologne a été désignée par différents noms au cours de l’histoire. Encore aujourd’hui, elle est appelée différemment selon le pays qui la désigne. Certains noms actuels tels que Poland, Polen, Pologne, Polónia ou Польша (‘Polsha’) ainsi que le nom officiel du pays « Polska » , remontent à une même racine. Cependant, l’histoire entourant le nom de la Pologne et toutes ses autres appellations est beaucoup plus complexe et déroutante. Découvrez avec nous, chronologiquement et à travers le monde, l’histoire de ses différents noms.

La Pologne avec un S : Sarmatie ou Scythie

L’une des premières et des plus durables appellations géographiques de la Pologne a été « Sarmatia« . Cette désignation a été utilisée pour la première fois par le géographe grec Claude Ptolémée (Claudius Ptolemaeus) au IIème siècle. Elle faisait référence à une région qui s’étendait de la mer Noire à la rivière Vistule et allant jusqu’à l’océan Sarmate, plus connu aujourd’hui sous le nom de mer Baltique.

En tant que telle, la Sarmatie englobait une grande partie de ce que nous appelons aujourd’hui l’Europe de l’est. Plus à l’est, il y avait seulement la Scythie. La Pologne a parfois été désignée par ce nom, mais il a fini par être utilisé pour faire référence à la Russie.

Dans les siècles qui ont suivi, la Sarmatie et la Scythie ont été des points de référence constants pour l’Europe de l’ouest qui essayait de produire une carte des régions à l’est du continent. Dans la Pologne du début de l’ère moderne, le nom Sarmatia et ses habitants mythiques sont devenus un élément clé de l’identité culturelle inchoative de la haute société polonaise.

Polonia, la Terre des Polanes

La plupart des étymologistes s’accordent sur le fait que le premier nom de la Pologne devait être écrit avec un « P » puisque le nom renvoie à l’ethnonyme de l’une des tribus slaves de l’ouest, à savoir celle des Polanes.

Au VIIIème et IXème siècle, les Polanes habitaient le bassin de la rivière Warta dans la région de Wielkopolska. Cette région correspond aujourd’hui à l’ouest de la Pologne, avec les anciens gords de Poznań et Gniezno. C’est ici, au Xème siècle, que les souverains de la plus puissante dynastie, les Piast, ont formé un royaume que les historiens ont appelé Polonia. C’est-à-dire, la terre des Polanes. D’où le mot Pologne.

Le nom des Polanes de son côté s’explique habituellement par sa relation avec le mot Proto-Slave « pole » qui signifiait « espace ouvert », « plaine » ou « champ ». Ainsi, le nom de la tribu est généralement interprété comme signifiant « le peuple des champs » ou « les habitants des champs ». C’est toujours assez pertinent puisque la plupart des polonais d’aujourd’hui vivent toujours dans des plaines. Ils évoqueraient probablement les champs comme étant un paysage typiquement polonais.

Il aura donc fallu attendre la fin du premier millénaire pour voir le nom « Pologne » apparaître par écrit dans les pages de l’histoire. Mais là encore, c’était en réalité la « Polonia », le nom latin de la Pologne, qui apparaissait dans les manuscrits médiévaux. La langue polonaise n’avait pas encore été codifiée par écrit à ce moment-là.

Ce nom est donc d’abord apparu à la fin du Xème siècle, peu après la création du premier Etat polonais. La date symbolique de création de l’Etat étant celle du baptême du premier souverain polonais en 966. Ces premiers manuscrits (latins et arabes) ont conservé une variété époustouflante de versions alternatives du nom. On y retrouve ainsi Polonia, Palania, Polenia et même Bulania.

La Pologne avec un B : Bulania

La Pologne avec un « B », pour ainsi dire, apparaît dans le travail du géographe arabe nommé Al-Idrisi au XIIème siècle. Travail qu’il a intitulé « Tabula Rogeriana« . L’orthographe de Bulania pourrait s’expliquer par l’absence de la lettre P dans l’alphabet arabe. Cependant, les traces du mot Pologne commençant par un B peuvent être trouvées dans de nombreux manuscrits latins de l’époque. L’un d’eux mentionne le premier roi polonais, Boleslas Ier le Vaillant, comme « Dux Bolanorum ». C’est-à-dire « le prince des Bolanes ». Un autre historien médiéval, écrivant au milieu du XIème siècle, fait référence au roi Casimir Ier comme « Kazmir Bolaniorum ».

Par déduction, on pourrait s’attendre à ce que, puisque cette variante du nom avait pris une réelle importance, nous poussions faire référence aux polonais en les appelant « bolonais ». Mais dans ce cas, le nom du pays lui-même devrait ressembler à quelque chose comme « Bologne ».

La Pologne avec un L : Lengyelország, Lenkija, Lechistan

Si nous regardons les noms donnés aujourd’hui à la Pologne dans différentes langues, nous pouvons nous rendre compte que son histoire est beaucoup plus compliquée que cela. Il s’avère que quelques pays utilisent un tout autre nom. Parmi eux, un pays asiatique voisin et ennemi juré de la Pologne mais aussi un pays européen que les polonais considèrent comme une âme sœur. Ce nom n’a rien à voir avec la racine du mot « polonais » présente dans les noms Poland, Polska, Polonia ou Bulania. Ici, il est question de la Pologne commençant avec un L majuscule.

Qu’un pays soit appelé différemment par d’autres n’a rien de spécial. En particulier dans le cas de pays voisins. En effet, les antécédents de relations mutuelles affectent et façonnent le nom de n’importe quel pays. Et la Pologne a très certainement des antécédents de telles relations comme en témoignent certains noms polonais. Ainsi, Niemcy, Węgry, Holandia et Włochy désignent respectivement l’Allemagne, la Hongrie, les Pays-Bas et l’Italie.

Le Nom de la Pologne en hongrois, lituanien et turc

En hongrois, en lituanien et en turc, la Pologne est appelée respectivement Lengyelország, Lenkija et Lehistan. Ces noms pourraient bien nous donner une leçon sur les voies alternatives de l’histoire. Même s’ils paraissent différents, ils partagent probablement tous une histoire commune.

La plupart des étymologistes suggèrent que « Lengyel », le mot hongrois pour « polonais », provient du nom de la tribu slave de l’ouest appelée Lędzianie. La prononciation de Lengyel est « Lendzyel » et cela concorde avec le nom polonais de la tribu. La tribu était installée à différents endroits, de Wielkopolska à l’ouest, jusqu’à l’est, où se trouvent aujourd’hui les frontières Polono-Ukrainiennes. On sait peu de choses à propos de cette tribu. Pourtant, son nom est lié au mot Proto-Slave « lęda ». Ce mot désigne un morceau de terre en friche, un paysage résultant de la culture sur brûlis.

Le même nom est probablement à l’origine du mot lituanien pour polonais et Pologne : Lenkas et Lenkija. La racine commune, Lyakh, est devenue la base d’un endonyme ruthénien (russe, ukrainien et biélorusse) pour le mot « polonais » : Lyakhy. Aujourd’hui, ce mot a une connotation péjorative.

Par la suite, par l’intermédiaire du ruthénien, le mot a dû voyager plus à l’est jusqu’à l’empire Ottoman. Là-bas et pendant plusieurs siècles jusqu’à la division de l’empire, on faisait référence à la Pologne par le nom de Lehistan ou Lehistan Krallığı (le royaume de Pologne). Une variante du nom était aussi utilisée dans la langue des Tatars de Crimée et en persan (Lahestân).

Les Différents Noms de la Pologne en Asie et Extrême-Orient

Nous pourrions nous demander ce qu’il en est des régions et des pays avec lesquels la Pologne a eu moins de relations historiques… Parlons par exemple des pays de l’Extrême-Orient et d’Asie. Voici quelques exemples de noms donnés à la Pologne dans ces pays :

  • Bulanda (بولندا ) – en arabe
  • Bōlán (波兰) – en chinois
  • Pōrando (ポーランド) – en japonais
  • Phollandy (폴란드) – en coréen
  • Ba Lan – en vietnamien
  • Polanda – en indonésien

Le Nom de la Pologne… En Pologne

Comment la Pologne s’appelle-t-elle en Pologne ? Il s’avère que le nom Polska n’est en aucun cas la seule façon légitime de désigner la Pologne. Selon le contexte, les polonais appellent aussi leur pays « Rzeczpospolita« .

Cette façon de l’appeler remonte au nom de l’Etat historique et multiethnique créé au XVème siècle par la Pologne et le Grand-duché de Lituanie. Au XVIIème siècle, cet Etat était devenu l’un des pays les plus grands et les plus peuplés d’Europe. On l’appelait le Commonwealth polono-lituanien mais il est aussi traditionnellement appelé en polonais : Rzeczpospolita Obojga Narodów.

Carte du Royaume de Pologne et du Grand-duché de Lituanie qui ont formé au XVIIème siècle le Commonwealth polono-lituanien aussi appelé Rzeczpospolita Obojga Narodów en polonais.
Royaume de Pologne et Grand-duché de Lituanie qui ont formé le Commonwealth polono-lituanien ou en polonais Rzeczpospolita Obojga Narodów au XVème siècle

Ainsi, alors qu’à l’étranger on désignait le pays par le mot « Pologne » (ou « la Couronne du Royaume de Pologne »), en Pologne la plupart de ses habitants l’appelaient Rzeczpospolita. Ce mot polonais équivaut à l’expression latine res publica, c’est-à-dire « bien commun ou partagé ». C’était de cette manière que la noblesse polonaise conceptualisait son Etat.

Les Différents Noms Utilisés par les Polonais

Aujourd’hui, ce mot est présent dans le nom officiel du pays (Rzeczpospolita Polska) et beaucoup de polonais parlent et pensent toujours à leur pays en le désignant ainsi. Selon le contexte, Rzeczpospolita peut être un synonyme de Pologne. Il est utilisé en particulier lorsqu’on veut évoquer les traditions républicaines et démocratiques du pays.

Enfin, il est utile de savoir que les polonais font simplement référence à leur pays avec le mot kraj. Cela signifie « pays ». Cette forme la plus simple du nom est la plus souvent utilisée lorsque des polonais étant à l’étranger parlent avec nostalgie de retour au pays: « Wracam do kraju ».

Avec cet article, il est donc facile de comprendre que le nom de la Pologne dans les différentes langues du monde repose avant toute chose sur les différentes relations que la Pologne a entretenue avec les autres pays dans le passé. L’histoire de la Pologne en elle-même a joué sur les différents noms utilisés pour la désigner et au sein même du pays, on lui attribue différents noms.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de traitement des données. Vous avez accès à tout moment à vos données sur simple demande.

Photo : Anthony Beck sur Pexels / Poznaniak sur Wikimedia Commons

Inspiré par l’article paru sur culture.pl : The Many Different Names of Poland

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *