Les 15 Lieux à Visiter à Szczecin

Véritable centre culturel et riche d’une histoire tumultueuse, cette ville a connu plusieurs nationalités différentes, à l’image de Wroclaw et d’autres villes polonaises. Des quartiers colorés aux anciens édifices classiques, des parcs et jardins aux bâtiments tout droit sortis d’un film de science-fiction, Szczecin ne manque pas d’endroits à visiter.

Présentation de Szczecin

Capitale de la Poméranie-Occidentale, Szczecin (à prononcer CHTCHÉTCHINE) se situe à la pointe nord-ouest de la Pologne, à une quinzaine de kilomètres de la frontière allemande. Il s’agit de la septième ville la plus peuplée du pays, avec une population de 400 990 habitants. Traversée par l’Oder, le deuxième plus long fleuve polonais, Szczecin est également la troisième ville portuaire de Pologne.

Histoire de la Ville

Fondation de la ville

À l’origine, Szczecin était un petit village, mentionné pour la première fois au VIIIème siècle. Les habitants, des tribus slaves, vivaient à l’époque de la pêche et du commerce. Suite à un conflit de croyances en 1005, le prince de Pologne, Mieszko 1er, décide de rendre autonome la région de Szczecin sur le plan religieux et économique. En 1243, Szczecin est reconnue en tant que ville. La population étant majoritairement composée de Germains, la ville prend le nom de Stettin. Ce nom restera jusqu’en 1945.

Suédoise, Prusse et Allemande

En l’an 1309, la ville devient la capitale du duché de Poméranie. La dynastie Griffin, d’origine slave, élit domicile au château ducal durant son règne sur le duché. Szczecin connait un fort développement économique entre 1243 et 1630, faisant d’elle une ville marchande importante et l’incorporant à la ligue de la Hanse, l’association des villes marchandes de l’époque. Cependant, la Suède prend la ville aux Slaves en 1631, rompant tout lien avec la Hanse. La paix de Westphalie octroie officiellement la ville à la Suède en 1648. Dès lors, l’économie de Szczecin stagne. Profitant de la situation, la Prusse entre en guerre contre les forces suédoises et prend la ville en 1713.

Lors de l’unification de l’Allemagne le 18 janvier 1871, Szczecin change encore de nationalité et devient allemande. Par la suite, l’immigration à la fois des huguenots et des Allemands aide grandement la ville à se développer. Szczecin compte alors parmi les villes dont le commerce est le plus dynamique de Prusse.

Destruction et renaissance

La Seconde Guerre mondiale laisse 65 % de la ville complètement détruite. En mars 1945, lors de la conférence de Yalta, la ville est cédée à l’Allemagne en raison de son incorporation au sein des nouvelles frontières du pays. Cependant, pour des raisons stratégiques liées au port, Staline change d’avis et redonne Szczecin à la Pologne. Dès lors, la ville reprend son nom polonais. Les Allemands sont expulsés de la ville, au profit des Polonais.

Les forces communistes contrôlent le développement de Szczecin, rebâtie et devenue le chef-lieu de la Poméranie-Occidentale. En 1970, les syndicats polonais se révoltent contre le pouvoir en place, et enflamment la Centrale du parti. Une révolte similaire est provoquée par la fédération Solidarność (Solidarité en français) en 1980. À partir de 1989, suite à un changement de politique, Szczecin connaît un développement fulgurant et commence à entrer dans l’économie de marché.

Szczecin de nos jours

La ville est aujourd’hui un centre culturel, scientifique et industriel. Avec son réseau de tramways et son port, elle est aussi une référence en matière de transport. Bien que le patrimoine culturel de Szczecin lui aurait permis de devenir la Capitale européenne de la culture en 2016, c’est la ville de Wroclaw qui a hérité de ce titre. De nombreux évènements sont organisés chaque année dans la ville, comme le festival de théâtre « Counterpoint », l’un des plus vieux du genre en Pologne.

À présent, voici la liste des 15 lieux à visiter à Szczecin :

  1. Le Château Ducal de Szczecin
  2. Philharmonie de Szczecin
  3. La Digue de Szczecin
  4. La Vieille Ville
  5. La Cathédrale de Szczecin
  6. Les Souterrains de Szczecin
  7. Le Parc Kasprowicz
  8. Le Musée National de Szczecin
  9. L’Exposition « Upheavals »
  10. Le Musée de la Technologie et des Transports
  11. La Forêt de Hêtres
  12. L’Immeuble des Loitz
  13. La Roseraie de Szczecin
  14. Le Cimetière Central
  15. La Ligne 0 du Tramway

Regardons plus en détail les lieux à ne pas manquer à Szczecin !

Les Lieux à Visiter à Szczecin

1. Le Château Ducal de Szczecin

Sur cette image se dresse le château ducal de Szczecin ; c'est un bâtiment blanc et orné de frises à son sommet.
Le château ducal de Szczecin, aussi appelé château des ducs de Poméranie

Construit au XIVème siècle, le château des ducs de Poméranie est doté d’une merveilleuse architecture maniériste, qui trouve son origine dans les années 1570.

Il fût également le siège du gouverneur suédois de Szczecin après la paix de Westphalie. La reine de Pologne en a ensuite fait sa demeure au début du XVIIIème siècle.

Durant le règne prussien dans les années 1800, le château a perdu beaucoup de ses éléments caractéristiques de la Renaissance. Cependant, ceux-ci ont été restaurés depuis la Seconde Guerre mondiale à l’aide d’une gravure de référence de la propriété, laquelle datait de 1653. L’intérieur du bâtiment est pareil à un musée, vous guidant de la loggia aux cabinets d’état restaurés ainsi qu’aux appartements. Des artéfacts découverts dans les excavations effectuées lors de sa reconstruction après la guerre y sont également exposés.

Chaque année, la « Grande Galerie » propose pas moins de 40 expositions temporaires, vous permettant de découvrir un autre aspect de l’histoire mouvementée du château ainsi que la liste de ses propriétaires éminents.

2. Philharmonie de Szczecin

Nul besoin d’être un expert de la musique classique pour apprécier cette salle de concert qui a, par ailleurs, remporté le prix de l’Union européenne pour l’architecture contemporaine en 2015. L’entreprise barcelonaise Barozzi Veiga a imaginé le design, qui ne ressemble à aucun autre lieu culturel au monde.

Le bâtiment de la Philharmonie de la ville est fait de verre blanc et translucide. Sa forme rappelle les pignons des maisons traditionnelles polonaises, très hautes, étroites et serrées les unes à côté des autres.

Fait de verre blanc et translucide, ce bâtiment compte un nombre important de pics dentelés faisant penser aux pignons des maisons de ville.

La nuit venue, le bâtiment entier brille d’un éclat glacial. Il est rapidement devenu un symbole moderne de Szczecin.

Le hall principal permet d’accueillir au maximum 1 000 personnes et propose un cycle chargé de représentations de l’orchestre philharmonique de Szczecin, fondé en 1948.

3. La Digue de Szczecin

Mesurant plus d’un demi-kilomètre de long, cette imposante digue surplombe l’Oder de ses 20 mètres de hauteur.

Érigée juste avant la Première Guerre mondiale, elle longe le bord fluvial des fortifications médiévales de la ville, détruites au XVIIIème siècle.

Des édifices majestueux toisent le fleuve, juchés au sommet des terrasses et d’escaliers gigantesques.

Dominant la grande terrasse d'observation de la digue, on peut voir le Bureau régional de Szczecin. Sur la gauche de l'image, en face du grand escalier de la terrasse, on aperçoit une partie du Musée national.

Notez également la présence du Bureau régional de Sczcecin, un des bâtiments les plus importants de la ville, en face de la terrasse. Il a été bâti pour la Régence de Stettin en 1911, dans le style Néo-Renaissance.

Par ailleurs, lorsque le soleil disparaît à l’horizon et que la ville commence doucement à s’illuminer, c’est le signe du meilleur moment pour une balade le long de l’Oder ; et pourquoi ne pas vous laisser tenter par les nombreux restaurants des environs ?

4. La Vieille Ville

Des maisons traditionnelles aux façades colorées, reconstruites en 1994, entourent la Place du Marché.
La Vieille Ville et sa Place du Marché

Située au sud du Château ducal et entièrement rasé durant la Seconde Guerre mondiale, la Vieille Ville (en polonais, Stare Miasto) est le plus vieux quartier de Szczecin. Notez que sa reconstruction n’a pas été immédiate, au contraire de villes telles que Varsovie, Poznan et Gdansk.

En effet, il aura fallu attendre l’année 1994 avant le début des travaux, qui n’a concerné que quelques édifices jusqu’à maintenant ; ceux-ci entourent la Place du Marché (Rynek) et sont identiques aux bâtiments originaux.

Bien que les nouvelles constructions ne soient pas d’époque à proprement parler, la place vaut le détour. Vous pourrez admirer ses maisons baroques colorées et la mairie entièrement restaurée. Par ailleurs, cette dernière abrite un musée retraçant l’histoire tumultueuse de Szczecin.

5. La Cathédrale de Szczecin

La cathédrale, plus grand lieu de culte de Szczecin fondé dans les années 1100, peut accueillir jusqu’à 10 000 fidèles.

Ici, on voit la cathédrale de Szczecin, avec son toit de cuivre vert et ses murs de brique rose. Elle est toujours en cours de reconstruction.

L’apparence de l’édifice a quelque peu changé ; en effet, le style actuel de la cathédrale date du début du XIXème siècle. Elle a été rebâtie à la suite d’une tempête en 1456, en plus de la destruction des précédents ouvrages lors de la Guerre de Scanie en 1677.

La Seconde Guerre mondiale a également causé de sévères dommages à la version actuelle de la cathédrale, qui est toujours en cours de restauration.

Notez également le changement de confession de la cathédrale ; en effet, la cathédrale de Szczecin, de confession luthérienne depuis la Réforme protestante, est devenue catholique après la guerre.

Dans le chœur de l’édifice, côté ouest, on trouve un triptyque conçu en 1981, bien que composé de fragments de retables datant du début du XVème siècle.

En plus de ce triptyque, les 15 chapelles de la cathédrale abritent de nombreuses œuvres, telles que des tableaux, des sculptures, des retables et des fragments architecturaux, provenant des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles.

6. Les Souterrains de Szczecin

Sur l'image, on peut voir un mannequin vêtu d'un manteau de cuir et d'un grand chapeau. Derrière lui, une lumière verte éclaire le couloir, donnant une impression oppressante.

Les habitants allemands de Szczecin se sont protégés des bombardements durant la Seconde Guerre mondiale en se réfugiant dans ce complexe souterrain, aménagé dans d’anciennes catacombes du XIXème siècle.

Les tunnels, répartis sur cinq niveaux, s’enfoncent à 17 mètres sous terre et couvrent une surface totale de 2 500 mètres carrés.

Après avoir servi d’abri durant la guerre, le souterrain est devenu un abri anti-nucléaire, mis hors-service en 1990. Il est d’ailleurs possible de prendre deux chemins séparés, chacun sur un thème différent et pour une durée de visite d’une heure chacune, afin d’explorer ce réseau de tunnels mystérieux et palpitants.

Le premier d’entre eux a pour thème celui de la Seconde Guerre mondiale ; il s’y trouve des reconstitutions de lieux de vie, ainsi que de multiples photos et des objets datant de cette époque.

La deuxième route, quant à elle, aborde la période de la Guerre froide. On y apprend en détail la manière dont l’abri a été renforcé en prévision d’attaques nucléaires. Des équipements de protection civile polonaise y sont également exposés.

7. Le Parc Kasprowicz

Au centre du lac entouré d'une épaisse forêt, un jet d'eau est projeté en l'air, ce qui fait apparaître un arc-en-ciel.

Adjacent aux jardins botaniques et aux roseraies, le plus important des parcs urbains de Szczecin s’étend sur plus de 27 hectares, donnant au nord de la mairie.

Situé dans une vallée idyllique descendant en pente douce jusqu’au lac Rusalka, le parc compte de nombreux arbres rares et exotiques.

Le lac trouve son origine dans la construction d’un barrage sur le cours d’eau Osowka, il y a plus de 300 ans.

L’amphithéâtre de la roseraie compte 4 500 sièges et propose des concerts en été. À côté de cela, le monument le plus imposant du parc culmine à plus de 22 mètres de haut ; trois aigles commémorant la reconstruction de Szczecin après la Seconde Guerre mondiale culminent au sommet de l’œuvre.

Le meilleur moment pour s’y promener reste le début du printemps, lorsque la pelouse est parsemée de crocus.

8. Le Musée National de Szczecin

La façade du Musée national de Szczecin est rectangulaire, avec en son centre une tour. Le bâtiment est habillé de colonnes sur sa façade, et est situé juste en face de l'escalier menant à la terrasse d'observation de la digue de la ville.
Le Musée National de Szczecin

Ce musée a été fondé en 1945. Étendu à six autres bâtiments de la ville, il s’agit d’institutions allemandes abandonnées avant la guerre.

Le bâtiment principal, d’inspiration historiciste des années 1910, se trouve rue Wały Chrobrego 3.

Vous y trouverez des collections nautiques, ainsi que la plus importante exposition ethnographique de Pologne.

Si vous deviez absolument visiter une des branches du musée de Szczecin, ce serait très certainement l’ancienne galerie d’art de la rue Staromłyńska, au numéro 27. Vous pourrez y admirer des peintures de Max Slevogt, Lucas Cranach le Jeune et Lovis Corinth, ainsi que des œuvres d’art liturgique telles que des chapiteaux de colonne et des retables.

Le polyptyque de Saint John vaut également le détour. Datant du XVème siècle, il montre des scènes de la vie du Christ au travers d’éléments sculptés et peints.

9. L’Exposition « Upheavals » au Centre du Dialogue

Sur la Place de la Solidarité se trouve l'entrée de l'exposition, partiellement enterré.

Cette exposition sur l’histoire contemporaine de la Poméranie occidentale et de la ville de Szczecin est également à ne pas manquer. Elle fait partie intégrante du Musée national.

« Upheavals » (en français, « bouleversements ») a ouvert au public en 2016. Elle retrace les moments-clés ayant changé l’histoire régionale et nationale ces 70 dernières années, comme l’intégration de Szczecin au sein de la Pologne à la suite des accords de Potsdam en 1945. L’exposition relate aussi l’histoire des mouvements sociaux de 1979, 1980 et 1989, ainsi que de la fédération Solidarność ayant permis à la Pologne de retrouver sa souveraineté.

Partiellement enterré sous la Place de la Solidarité, le bâtiment dispose de nombreux affichages interactifs et de contenu multimédia de l’époque ou montrant des souvenirs-témoins du passé.

Rien n’a plus de sens que le lieu où ce musée se trouve. En effet, 45 manifestants sont morts par arme à feu sur cette place, lors des révoltes anti-communistes de 1970.

10. Le Musée de la Technologie et des Transports

Fondé en 2006 dans un ancien dépôt de tramway, il s’agit d’un des plus grands musées de ce genre en Pologne.

Vous pourrez y découvrir les moyens de locomotion des Polonais de l’après-guerre avec une collection de voitures, de motos, de tramways et de bus, tous de fabrication polonaise.

De plus, il est à noter que Szczecin comptait des usines de production d’automobiles durant une grande partie du XXème siècle. Cela rend ces expositions encore plus intéressantes.

Parmi les voitures et les camions, vous trouverez des modèles comme la FDO Warszawa, la FSC Żuk, la ZSD Nysa, la Star 25, la Syrena, la Mikrus. Vous pourrez également y voir les Fiat Polski 125P et 126P, produites en accord avec la firme italienne durant la période communiste.

Un simulateur de conduite de tramway vous mettra aux commandes d’un des Konstal 105Na, le plus courant des modèles de tramway en Pologne.

11. La Forêt des Hêtres

Envie de vous évader ? À dix minutes en voiture au sud-est de Szczecin, de l’autre côté de l’Oder occidental, vous pourrez profiter de cette vaste forêt de hêtres des collines de Bukowe.

Une apaisante lumière verte émanant de grands arbres hauts et fins, ainsi que du sol moussu de la forêt, donnent au lieu une atmosphère presque magique. C’est un endroit où avoir son appareil photo avec soi se révèle primordial.

Au centre de la forêt des hêtres (Puszcza Bukowa en polonais) se trouve le lac Szmaragdowe, ou lac Émeraude. Un nom parfaitement approprié car son eau scintille d’un vert vif.

Au centre de la forêt, entouré de hêtres, on aperçoit le lac Émeraude, d'un beau vert vif.
Le lac Émeraude

Vous trouverez un café au bord de ce lac, situé sur une ancienne mine de craie inondée. Son exploitation remonte aux années 1860.

En plus de ce café, vous pourrez également visiter les vestiges de bunkers allemands de la Seconde Guerre mondiale aux abords du lac. Il faut également noter la présence d’une grotte artificielle datant de 1800, qui avait pour objectif de rendre plus naturelle l’entrée de la mine de craie.

12. L’Immeuble des Loitz

L'immeuble des Loitz domine le quartier de sa hauteur, avec ses murs oranges et son toit rouge très incliné. Le haut des fenêtres est joliment décoré. L'immeuble comprend une tour dont les trois fenêtres les plus basses sont obliques.

Si vous passez entre la vieille ville et le château ducal de Szczecin lors de votre visite, impossible de manquer l’immeuble des Loitz (Kamienica Loitzów en polonais), un édifice de style gothique, situé au numéro 1 de la rue Kurkowa.

Les Loitz, une famille de banquiers, ont occupé cette magnifique maison de ville peinte d’un orange saisissant, et bâtie vers 1540. Après leur faillite, les ducs de Poméranie ont saisi l’habitation. Elle est devenue le siège du conseiller suédois de Szczecin à la suite de la paix de Westphalie.

En 1944, un bombardement aérien a consumé le bâtiment, dont il subsiste seulement l’ornement extérieur.

L’immeuble comporte un bas-relief, sculpté au milieu du XVIème siècle, représentant la Conversion de Saint Paul. Vous pourrez aussi y voir des fenêtres ornées de remplages, ainsi que des magnifiques fenêtres obliques donnant sur l’escalier de la tour.

13. La Roseraie de Szczecin

Après une période d’abandon, un vent de renouveau souffle depuis une dizaine d’années sur la roseraie du secteur ouest du parc Kasprowicz.

D’une superficie de deux hectares, sa plantation date de 1928 à l’occasion de l’Exposition internationale des jardins. Elle a survécu à la Seconde Guerre mondiale.

Une brouette se trouve dans l'allée de la roseraie. Cela indique la présence du jardinier, prenant soin des nombreux parterres de roses du jardin.

Malheureusement, une absence de financement à la fin de l’ère communiste a entraîné sa détérioration. Cependant, la situation s’inverse durant la seconde moitié des années 2000. Avec l’aide de photographies des années 1930, la paysagiste Małgorzata Haas-Nogal a pu recréer la beauté du jardin précédent.

La roseraie compte 9 000 roses de 99 variétés, et des arbres tels que des pommiers, des charmes, des érables, des noisetiers et des épicéas serbes. Toutes ces plantations datent de la première création du jardin, 90 ans plus tôt.

Vous pourrez également profiter de concerts de musique classique durant l’été. Pour plus de détails, renseignez-vous auprès de l’office de tourisme.

14. Le Cimetière Central

Ce cimetière est le plus grand de Pologne, mais aussi le troisième plus grand d’Europe. C’est un espace calme et captivant, semblable à un parc étendu au milieu de la ville, bien qu’un tel lieu ne soit pas propice à la fête.

Le Cimetière central, vieux de 116 ans et s’étalant sur 170 hectares, est un monument national polonais.

Les tombes, parfaitement alignées, sont fleuries de manière uniforme. La présence de brume sur la photo donne au lieu une atmosphère presque mystique.

Marcher paisiblement sur ses chemins couverts de feuilles durant une heure ou deux, admirer les fontaines, les colonnades, les haies d’ifs et les parterres de fleurs, profiter du paysage et des nombreux monuments de pierre : voilà ce qui incite les visiteurs à s’aventurer dans le cimetière.

Le plus saisissant des monuments de ce lieu n’est autre que le Pomnik Braterstwa Broni (le Monument aux Frères d’Armes). C’est un monument aux morts, érigé en 1967. Les deux pièces de l’œuvre sont semblables aux ailes que les hussards polonais avaient coutume de porter.

15. La Ligne 0 du Tramway

À court d’idées durant votre visite de Szczecin ? Laissez-vous tenter par un tour de la ville à bord d’un ancien modèle de tramway.

Rendez-vous à la gare de Szczecin pour un départ à 14h35 et 15h59. Le prix des tickets est de 3,5 zlotys pour les adultes, et 2,5 zlotys pour les enfants.

Deux modèles de tramway sont présents sur l'image, Le modèle utilisé sur la ligne 0 de Szczecin se trouve à gauche.
À gauche, le tramway de la ligne 0

À bord du véhicule slalomant dans la ville, vous pourrez profiter de paysages que vous auriez manqué autrement. Entre autres, le Harbour Gate, l’Anchor Monument, le Palais de la Diète, le parc Żeromski, la place Grunwaldzki et Pomorzany. Cette dernière est un quartier résidentiel de l’époque communiste, construit dans les années 1970 et 1980.

Une fois la boucle effectuée, la visite se termine dans une rue au bord de l’Oder, à deux pas de la gare.

Venez visiter Szczecin

Comme vous l’aurez remarqué, Szczecin est une ville qui regorge de lieux dignes d’intérêt. Au cours de vos visites de la ville, vous constaterez à quel point l’architecture est variée. Des styles architecturaux de la seconde moitié du XIXème siècle à l’art nouveau, Szczecin ne manque pas de merveilles à visiter !

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de traitement des données. Vous avez accès à tout moment à vos données sur simple demande.

Images par Daniel Ozga, David Mark, Faderproduction et Lemgo/D de Pixabay / Adam Świątkowski de Flickr / Alexander Savin, Dorota Kowalik, MOs810, DrKssn, Kwiecień, Kapitel, StasiÓ Stachów, Lukas, Salicyna, Szczecinolog de Wikimedia Commons
Traduction libre de l’article 15 Best Things to Do in Szczecin (Poland)
Source supplémentaire : Wikipedia

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *