La Religion en Pologne

Drapeau de la Pologne

La Pologne a été pendant longtemps un pays multiculturel. Des personnes de plusieurs origines y vivaient et donc une pluralité de religions s’y pratiquaient. Cependant, avec des faits historiques comme la Seconde Guerre mondiale, la fin du communisme, l’indépendance de la Pologne… Certaines ethnies ont dû quitter le pays et quelques religions ne sont plus autant pratiquées qu’avant. La religion en Pologne reste quand même une force pour le pays, car c’est la base de la liberté de conscience et de la liberté religieuse. La Pologne est l’un des pays à être le plus religieux en Europe.

Les Différentes Religions Présentes en Pologne

Différentes religions sont donc présentes en Pologne. La plus présente étant le Christianisme, ensuite l’Islam et pour finir le Judaïsme. D’autres religions sont très minoritaires comme les Témoins de Jéhovah ou encore les Bouddhistes.

Le Christianisme

Le Christianisme est très présent en Pologne. En effet, il peut être divisé en trois parties : les Catholiques, les Protestants et les Orthodoxes. Le Christianisme arrive vers les années 863, avec les missions chrétiennes, menées par Cyrille et Méthode. Ces deux frères sont à l’origine de l’évangélisation des peuples slaves d’Europe de l’Est. La Christianisation de la Pologne débuta en 966 par le biais du baptême de la Pologne. C’était aussi le baptême personnel de Mieszko I, le premier souverain du futur État polonais.

Les Catholiques

Les Catholiques représentent presque 95 % de la population en Pologne. Mais dans ce pourcentage seulement 39,1% vont à la messe et seulement 16,3 % communient. C’est la religion la plus représenter dans le pays contrairement aux protestants et aux orthodoxes. C’est la première religion qui a été introduite dans le pays à partir des années 863 et aujourd’hui elle reste la plus représentée, même si la pratique est très en dessous du taux de représentation.

Les Orthodoxes

Pour les Orthodoxes, ils sont encore nombreux en Pologne, surtout dans l’est du pays. Il est recensé 500 000 Orthodoxes dans le pays aujourd’hui dans le pays. Une Eglise orthodoxe se trouve à Varsovie en Pologne, elle y compte 600 000 membres depuis sa création en 1924. Ainsi, les Orthodoxes sont peu nombreux en Pologne, mais ils sont encore bien encrés dans la société et dans l’histoire de la Pologne.

Les Protestants

Les Protestants eux, ne représente que 0,4% de la population chrétienne. Ils étaient lorsqu’une partie du territoire de la Pologne était Allemande, car la majorité des Allemands étaient protestants. Cependant, après la Seconde Guerre Mondiale, les allemands ethniques qui peuplaient la Pologne, en particulier à l’ouest et au nord, on dû quitter la Pologne pour l’Allemagne. Le taux de chrétiens protestants a alors fortement chuté.

Aujourd’hui le nombre de protestants en Pologne représente 62 000 chrétiens. Cependant, il reste encore quelques établissements protestants présents dans le pays. À noter également que les églises protestantes évangéliques se sont développées ces dernières années.

Graphique avec le taux de catholiques (95%), d'orthodoxes (1,3%) et de protestants (0,4%).
Répartition entre Catholiques, Orthodoxes et Protestants en Pologne

Le Christianisme est donc la religion la plus représentée en majorité en Pologne, elle est composée des catholiques, des protestants et des orthodoxes.

Les Musulmans

L’Islam est présent en Pologne depuis le Moyen-Âge à travers la communauté des Tatars. Une partie de cette communauté s’est mariée avec des chrétiennes et s’est converti donc au christianisme. L’autre partie a fait perdurer les traditions musulmanes. La religion de l’Islam est représentée en minorité en Pologne.

En effet, les Musulmans sont recensés entre 20 000 et 50 000. Cela veut dire que la religion musulman représente environ 0,1% de la population polonaise. En Pologne on compte une dizaine d’établissements religieux musulmans. Les conflits envers cette religion, étant minoritaire dans la société, sont absents en Pologne.

Les tatars pratiquent un islam très éloigné de l’islam de la péninsule arabique, souvent jugé comme un islam « laxiste » par les fondamentalistes religieux (vous pouvez lire cet excellent article de Courrier International pour en savoir plus). Les combattants Tatars se sont illustrés dans de nombreuses batailles par leur courage et leur patriotisme, ils sont des Polonais à part entière et très fiers.

Part des Musulmans dans la Population Polonaise

Les Juifs

Les Juifs sont présents depuis longtemps en Pologne. Avant, ils étaient nombreux et vécurent dans la prospérité et le respect de leur religion. Jusqu’à ce que des conflits se produisent et que la représentation de la religion juive chute fortement.

La Constitution Polonaise de 1921 accorde les mêmes droits aux juifs qu’aux autres citoyens. Ce qui en fait un pays attirant pour les juifs qui y sont traités à égalité et peuvent y prospérer dans la paix. C’était sans compter sur la Shoah pratiquée par les Nazis Allemands qui a réduit pratiquement à néant la communauté juive polonaise. La plupart des juifs polonais sont morts dans les ghettos ou dans les camps d’extermination, ou alors ont pu fuir à temps vers l’Europe de l’Ouest et les États-Unis principalement.

Aujourd’hui il reste très peu de personnes exerçant la religion juive en Pologne. Environ 5 000 juifs ont été recensés dans ce pays, ce qui est encore plus rare que les personnes qui exercent l’Islam.

Les Autres Religions

Outres, les minorités religieuses comme l’Islam ou le Judaïsme, d’autres religions sont présentes en Pologne. Premièrement, le peuple slave avait comme religion le Polythéisme, c’est-à-dire qu’ils croyaient en plusieurs divinités.

De plus, à l’époque le Néopaganisme fait son apparition. Cette religion visait à revivifier et réinventer une partie des pratiques et traditions slaves occidentales, ou même nationales tchèques. Tout ceci au risque de retomber dans des dérives anciennes slaves.

Ensuite, sont arrivées une pluralité de religion comme le Christianisme, le Judaïsme et l’Islam. Les Témoins de Jéhovah représentent 0,4 % de la population polonaise, ils ont quand même su s’implanter en Pologne au même titre que les musulmans ou les Juifs.

Les Bouddhistes sont aussi présents dans le pays, en effet ont recense 8 000 personnes appartenant à la religion Bouddhiste.

La Pologne est donc un pays où la pluralité de religions est très présente. Pour autant, la société polonaise sait cohabiter avec ces différentes religions sans entraver les croyances et la liberté de conscience de chacun.

Voici un graphique qui montre les différentes religions présentes en Pologne aujourd’hui.

Répartition des Religions en Pologne

La Place de la Religion en Pologne

Deux droits sont très respectés en Pologne, la liberté religieuse et la liberté de conscience. En effet, que ce soit dans les espaces publics ou dans l’armée par exemple, chacun peut exercer sa religion sans offenser la foi d’autrui.

Comme décrit précédemment, le pays essentiellement catholique, mais la religion a un rôle très important. La conscience nationale reliée à la religion pendant la guerre notamment. Après la chute du communisme et l’indépendance de la Pologne, l’Eglise et le Catholicisme ont joué un rôle de catalyseur dans cette rude période.

Dans les années 1950, l’Eglise redevient autonome. La relation entre l’État et l’Eglise promet une liberté religieuse et une coopération entre État et autorités religieuses pour l’accès à la religion dans les organismes publics comme l’hôpital ou l’armée. Pour les autres établissement religieux des lois semblables sont appliquées. 

La Religion Dans l’Armée

Deux faits sont à l’origine de cette liberté de conscience et de croyance dans l’armée : la fin du Communisme et la professionnalisation dans le domaine depuis 2008 en Pologne. Le Communisme ne permettait aucune liberté et donc tout était dicté et très formel.

En 1947, la démocratie fait face en Pologne et la liberté de conscience et la liberté religieuse sont définies dans l’article 53 de la Constitution. Il est garanti aussi que l’assistance pastorale aux militaires catholique est assuré par l’aumônier en chef de l’armée dans le cadre de l’ordinariat militaire. Et si cela n’est pas compatible, il est possible de participer librement à la messe du dimanche.

Il existe des aumôneries Catholiques, Orthodoxes et Protestantes au sein des armées. Le Parlement chargé des armées garantit qu’aucun soldat n’est obligé à participer à des manifestations religieuses ou empêcher de pratiquer le culte de son choix.

4 soldats de l'armée, et un hélicoptère de l'armée au dessus d'eux.

En 2012 a été recensé 92 églises de garnison avec des aumôniers au rang de colonel. C’est l’armée qui entretient certains lieux de culte et de commémorations.

En 2013 il a été décidé que paroisse militaire dans les villes où il n’y a pas de base militaire vont être détruites. Environ 7 à 8 paroisses dans les villes comme Lodz par exemple. 

Les postes d’aumôniers militaires sont passés de 202 à 140 dans les ordinariats Catholiques, Orthodoxes et Protestants.

Une enquête récente a été conduite sur la conscience historique des militaires et leurs sentiments patriotiques. Le premier fait est la proclamation de l’indépendance de la Pologne après la fin de la Première Guerre mondiale. 76 % des militaires place ce fait en tête de la conscience historique. Ensuite, 48 % des militaires estime que l’élection du pape Jean-Paul II est le fait historique qui donne une conscience historique.

On peut dire que la religiosité est plus forte au sein des armées que dans la population dans son ensemble.

Les Espaces Publics et la Religion

La Religion a une place considérable dans l’espace public, même si elle est très discutée aujourd’hui. Une étude a montré que 88 % de la population n’est pas choquée par la croix dans les espaces publics ou même encore dans les écoles. Et 83 % en accord avec le serment que prêtent les militaires. 

Aujourd’hui dans le domaine des choix individuels que l’emprise de l’Église est de moins en moins justifiées auprès de la population. L’Église possède néanmoins une influence prédominante sur la société et la politique polonaise.

Il y a beaucoup de figures religieuses importantes en Pologne. Premièrement, Stefan Wyczynski. Il était cardinal, Primat de Pologne à partir de 1952, a incarné la résistance spirituelle du pays communiste à l’époque. Stefan Wyczynski était le « père » de Jean-Paul II.

Monument à l'effigie de Jean Paul II.

Ensuite, nous avons Karol Wojtyła, futur Jean-Paul II. Il est né à Cracovie, il devient prêtre puis évêque et archevêque, avant qu’il soit appelé à la plus haute fonction en 1978, par une élection à la portée symbolique forte. Le gouvernement communiste tolérant avec méfiance les églises dans son état. Jean-Paul II participera activement à la chute du communisme et reste pour les Polonais une source de fierté et donc une figure importante dans la religion.

La religion est donc très diversifiée en Pologne, la plus pratiquée étant toujours le Christianisme. La société sait accepter chacun, comme il se doit pour cohabiter dans de bonne conditions. Même si le rôle de l’Eglise dans la société est de plus en plus injustifié, cela n’enlève en rien le fait que la religion est très importante.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez notre politique de traitement des données. Vous avez accès à tout moment à vos données sur simple demande.

Sources : Sciencepo.fr / Wikipédia.org / Voyageursdumande.fr / Evaneos.fr / Courrierinternational.com / Centreeurope.org/ Wikipédia.org / Lepetitjournal.com

Photos : Pixabay.com / Hurk / Sebo106. Pexels.com / Kaboompics/ Somchai Kongkamsri

Vous aimerez aussi

Une réponse à “La Religion en Pologne”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *